• Le 11 janvier 2008, je me suis rendu en gare de Dijon pour voir l'expo des 70 ans de la SNCF dans le train du même nom. Il faut faire vite car elle n'est ouverte que de 14h00 à 15h30...

    70ans_a

    70ans_b

    A l'arrivée sur le quai, un long train dont plus de la moitié sert à l'accompagnement des personnels techniques et hôtesses ou agents de sécurité. En tout pour l'expo proprement dite, 5 voitures à visiter. Mais tout commence par la voiture restaurant CIWL : deux tables dressées pour admirer les couverts. Au moins on peut profiter de l'ébénisterie des panneaux...

    70ans_c

    70ans_d

    On ressort de la voiture pour commencer vraiment la visite du train expo. Les voitures ont été transformées pour laisser place soit à droite soit à gauche à un couloir de circulation donnant sur des petites salles d'expositions aux motifs divers.

    70ans_e

    70ans_f

    De nombreux documents photographiques retracent les temps forts de la SNCF : les congé payés, les trains couchettes, les différentes campagnes de publicité. Toutes choses que j'ai bien connues depuis plus de 50 ans, dont rien de vraiment nouveau pour moi.

    70ans_g

    70ans_h

    Quelques endroits différents comme la présentation de plusieurs casquettes de personnel, une variation sur les billets de train dans une présentation astucieuse ou encore le coin des objets perdus (bravo l'illusion...)

    70ans_i

    70ans_j

    70ans_k

    Dans chaque voiture, le long du couloir, une voie de chemin de fer avec un modèle réduit qui fait des "va et vient" par ex : un train à vapeur, la BB9004, le TGV PSE Orange, un train de fret ou encore V150

    70ans_l

    70ans_m

    L'aspect technique n'est que très peu développé si ce n'est par la projection du film du record V150 depuis la cabine avec effet Surround et vibrations transmises par le plancher. Là on sent que les le public accroche...

    70ans_n

    Côté déco, j'ai apprécié les rouges et les gris des panneaux et surtout les jeux de miroirs (une continuité du Grand Palais). Ici , c'est tout simplement génial, on oublie l'exigüité des lieux grâce à ces images renvoyées. Le tunnel de billets avec les miroirs au sol donne l'illusion d'un grand puit ouvert sous vos pieds...

    70ans_o

    70ans_p

    70ans_q

    Au final vous aurez pu aussi regarder des extraits de films avec quelques vedettes du cinéma, entendre les différentes "Simone" des annonces en gare ou jeter un oeil sur les statistiques d'évolution de la grande maison.

    Voilà, visite somme toute rapide pour le passionné de chemin de fer qui ne découvrira rien de neuf. A voir pour le principe et pour pouvoir dire "J'y étais".

    A 16h00 le train s'ébranlait direction Lyon, me laissant sur le quai et un peu sur ma "fin".

    70ans_r


    votre commentaire
  • Dimanche après-midi. Il fait toujours beau et l'envie me prend d'aller faire un tour sur la ligne de la Bosse, pour  y rencontrer un TGV, vu que que j'ai raté celui du matin sur l'autre ligne. Donc en voiture et direction les environs de Frasne. Au fur et à mesure que la route s'élève, la neige apparaît. Bientôt me voici sur le plateau où là, tout est blanc.
    Ce n'est pas encore les 1,20m mais enfin le paysage est déjà bouleversé. Destination Boujailles, gare bois, il y a un passage à niveau. Arrivé sur place désillusion. Pas assez de recul pour ce que je veux faire et de l'autre côté, le soleil de face. C'est le contre-jour assuré. Aussi changement de cap et direction l'entrée de Frasne. J'ai le temps de faire un tour d'horizon, pour fixer ce wagon soc, dans son élément,et lui aussi taggué...
    fra16110_1_

    quelques clichés de  la voie enneigée :

    fra16111_1_

    fra16112_1_

    C'est alors que je suis surpris par la circulation d'une Z2. Il n'y a rien de prévu dans ce créneau sur les horaires. J'en déduis qu'il s'agit d'une marche HLP à destination de Pontarlier, ce que semble me confirmer les photos, où je ne décèle pas âme qui vive dans les voitures. Il s'agit de la Z9631 :
    fra16113_1_

    fra16114_1_

    fra16115_1_

    Poursuite de mon reportage. L'inquiètude me gagne, le soleil est bas sur l'horizon, les ombres s'allongent, la luminosité diminue. De plus, je suis assez loin de la plate-forme ferroviaire et il faut que je zoome fort, donc risque de perdre des lux. Pourvu que le TGV soit précis...
    En attendant, je fais un tour d'horizon :

    Juste avant l'entrée en gare de Frasne :
    fra16116_1_

       

    Ligne de la Bosse en provenance de Dole vers la Suisse :

    fra16118_1_

    Comme on le voit, les ombres s'allongent, alors que j'attends le TGV.

    fra16119_1_Celui-ci ou plutôt ceux-ci sont pile à l'heure, heure suisse bien entendu, car à destination, l'un de Berne et l'autre Lausanne. Il s'agit des rames TGV SE 112 et 116 :
    fra16120_1_

    fra16121_1_

    fra16122_1_

    fra16123_1_

    fra16124_1_

    fra16125_1_

    Enfin dernière image illustrant la coopération entre deux sociétés de transport, à travers la juxtaposition des sigles :
    fra16126_1_

    Voilà, j'espère vous avoir fait saliver sur mes photos de neige, en attendant une prochaine sortie plus poudreuse...


    votre commentaire
  • Toujours le 28 novembre. Il est passé 16h00. Le brouillard ne s'est pas levé de la journée...Juste le temps de se rendre près de la voie pour voir passer le TGV assurant le train 5430, Marseille - Strasbourg. Dans les prises de vues en rafales, 2 sont présentables :

    slm_281107_029

    slm_281107_031


    votre commentaire
  • Ce 28 novembre 2007, il fait frais, le brouillard est encore bien présent. L'occasion est tentante de se rendre en ligne pour faire quelques essais photographiques. Voici d'abord la 22355 en tête du 4310 Lyon - Strasbourg.

    slm_281107_003

    slm_281107_004

    Puis dans l'autre sens, une heure plus tard, alors que le brouillard s'est épaissi, voici la 22208 avec le 4211 Strasbourg - Lyon.

    slm_281107_021


    votre commentaire
  • Quand les panneaux d'annonce ont du vague à l'âme...

    NCY280907_085 

    Nancy, le29/09/07 pour ces deux clichés

    NCY280907_086


    votre commentaire