• A la bifurcation de la ligne Nantes-Pornic/St Gilles Croix de Vie, on trouve Ste Pazanne. Pour quelques temps encore, subsiste ce portique à signaux et ce PN manuel. La rénovation radicale de la ligne va supprimer ce qui pour le moment est encore une survivance du passé :

    spz20080729_053


    votre commentaire
  • Pourquoi un titre pareil dans un blog à vocation ferroviaire? Tout simplement parce je me suis cassé la jambe. C'est donc le repos forcé avec la jambe droite dans une botte de maintien, même pas un plâtre... mais interdiction de poser le pied par terre.

    A 15 jours de partir en vacances, c'est la tuile! Ce n'est pas tant le fait de ne partir en congé qui me navre, je suis en retraite. Mais c'est surtout que j'avais prévu d'aller du côté de Brive et Souillac pour ramener des photos de trains d'un coin que je ne connais pas...

    Et ne pas voir passer un train pendant un grand laps de temps, cela me fait ruminer...En attendant, il me reste les photos des autres à regarder et toutes les miennes que je n'ai pas encore postées.

    Voilà ma triste réalité du moment, mais je garde le moral et reconstitue un fort potentiel physique pour le jour où je pourrai de nouveau aller sur le terrain assouvir ma passion...

    146


    votre commentaire
  • Il peut vous sembler bizarre de voir ce genre de photo qui s'apparente plus à une souche d'arbre, quà un gond de portillon. Et pourtant :

    cgy20020

    En fait vous n'avez vu qu'une partie de moi, mon côté pivotant, un coup à gauche, un coup à droite et ainsi de suite. Bon, je ne fais pas cela tous les jours car je suis situé sur un petit chemin donnant accès à ce vignoble bourguignon (Puligny-Montrachet) si caractéristique et si connu. Hé oui, un petit portillon pour traverser la ligne impériale où les trains courent à 160 à l'heure.

    cgy20023
    Allez, je me découvre un peu plus pour vous présenter une autre partie de moi. Ici le photographe a été déçu du résultat, il m'a parlé de manque de texture, d'une absence de quelque chose qui fait qu'ici, cette autre photo de moi-même lui a paru manquer d'âme.

    cgy20024

    Dans l'ensemble, j'ai encore fière allure malgré mon âge. Et vous dire que j'en ai vu passer des générations de vignerons et aussi des photographes, vous ne me croiriez pas...Ont-ils profité de mon architecture exceptionnelle, faite de courbes gracieuses, sous un fin croisillon de lames de fer? De la dentelle, je vous dis et tout cela à la campagne, un must...

    cgy20025

    Au fait vous ne connaissez pas mon pendant, chargé du même travail que moi de l'autre côté des voies? Nous ne sommes que d'humbles serviteurs du rail, nous ne sommes pas motorisés, mais par notre présence, nous assurons un peu de sécurité, pour peu que vous les gens, y mettiez du vôtre. Merci Monsieur le photographe, de nous avoir immortalisés

    A+lbert pour le portillon...


    votre commentaire
  • Reprenons notre reportage en gare de Valdahon. Les X2800 sont bien la cible des attentions des photographes

    x280020090406_093_d4d9b0

    Pour certains, cet instant est magique : l'impression d'être seul avec l'objet de leur passion...Ne les troublons pas.

    x280020090406_097_d4d9f8

    La rame a refoulé jusqu'à l'accès aux voies de débord. pour garage de l'X2900 objet d'une émission télé le soir. 

    Son frère et la remorque eux vont rapatrier tous nos amis vers Besançon. La déformation est due au zoom ( à fond x15...)

    x280020090406_100_d4db22

    Voyage de retour. L'occasion de prendre notre ami en photo dans la campagne. Las, Murphy s'est invité, nous gratifiant au passage de quelques gouttes.

    Tout un symbole en cette journée d'adieu...

    x280020090406_104_d4db69

    Puis la course poursuite reprend. Malchance, la rame passe au PN d'Etalans alors que je suis encore en voiture. Je tente la photo quand même.

    Toujours des voitures à droite et à gauche et bien sûr des photographes.

    x280020090406_106_d4dc59

    Suite à un problème technique, l'X2830 doit ralentir, juste assez pour le dépasser et le shooter un peu plus loin :

    x280020090406_113_d4dc9b

    N'imaginez pas que cette photo est de travers, non, c'est bien le profil de la ligne à cet endroit...

    Les X2800 ne sont-ils pas les rois de la montagne?

    x280020090406_126_d4dd0c

    PN de l'Hôpital du Grosbois, c'est la descente et le MGO s'en donne à coeur joie :

    x280020090406_129_d4dd57

    Petit intermède à Saône. J'arrive en retard, c'est qu'il fonce le bougre. Et pour cause, il y a un croisement avec un train militaire pleine charge qui monte.

    Pas question de le faire arrêter celui-là (BB 69464 + B 69444):

    x280020090406_140_d4ddc3

    Enfin, c'est l'arrivée en gare de Besançon où je suis arrivé juste avant la rame. Nos amis photographes vont encore user de la carte mémoire, puis ce sera la fin...

    x280020090406_145_d4ddff

    La journée est terminée, mon reportage aussi. Il me reste encore quelques photos. Elles ressortiront un jour...Ce fut un bel adieu. 

    Adieu ? non. Car nos amis vont poursuivre une carrière en deux endroits diamétralement opposés. L'un sur un touristique breton et 

    l'autre à la Cité du Train à Mulhouse, toujours en état de marche pour assurer de temps à autre quelques sorties. 

    Alors bonne semi retraite et encore merci.

    A+lbert


    votre commentaire
  • Comme tout le monde doit le savoir, les X2800 ont cessé leurs services commerciaux. Pour leur rendre hommage un dernier voyage était organisé le 6 avril 2009
    entre Besançon et Valdahon, et retour.

    Je n'ai pas effectué le voyage à bord mais j'ai essayé de suivre en voiture, dans la mesure où la route n'était pas trop éloignée  de la voie unique.

    Alors invitation au voyage, le tapis rouge est déroulé :

    x280020090406_014_d4b18c
     

    Besançon : voici la mise à quai de la rame, déjà envahie par les paparazzis, alors que d'autres encore à quai, piétinent d'impatience. 

    Composition de la rame X2830 + remorque XR + X2900

    x280020090406_016_d4b22d   

    Voici une photo que l'on n'est pas prêt de revoir avant longtemps...Un X2800 devant la gare de Besançon.

    x280020090406_023_d4b373 

    Pendant que la rame monte vers Valdahon, j'ai fait route pour la retrouver, un peu avant à Etalans. Même les chevaux comtois se posent des questions...

    x280020090406_054_d4b3ce   

    Puis je rejoins la rame à Valdahon. Elle a déjà déversé son contenu. Le quai est noir de monde. Vite une photo avant qu'il y ait trop de monde devant moi :

    x280020090406_056_d4b436 

    Les autorités ont effectué le déplacement, ici avec le maire du Valdahon, la présidente de la Région Franche-Comté et tous les officiels et les autres :

    x280020090406_058_d4b4a1 

    Les problèmes récurrents d'alimentation en eau du X2830 sont connus. Alors on a tout prévu et pour une fois , il tournera avec une boisson alcoolisée ou un jus d'orange...

    x280020090406_068_d4b51e   

    On peut regretter le départ des X2800 de la vie ferroviaire, mais pour le photographe, les successeurs, les X73500 offrent plus de surfaces...intéressantes.

    x280020090406_072_d4b589 

    Une photo que sans doute nombre de spotteurs aura réalisé. En quelque sorte une passation de pouvoir:

    x280020090406_083_d4b607 

    Fin de cette première série. Je vais préparer la seconde. A bientôt.

    Albert 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique